Les bonnes techniques pour effectuer une retranscription audio

Les bonnes techniques pour effectuer une retranscription audio

La retranscription audio est une opération qui consiste à écrire tous les propos tenus lors d’un évènement professionnel notamment une réunion, un colloque, un entretien… L’objectif est de garder une archive de ce qui a été dit. Nommée audiotypie, cette tâche nécessite un certain savoir-faire et le suivi des bonnes techniques pour la réussir.

L’utilité de la retranscription audio pour l’entreprise

La transcription audio est utilisée dans n’importe quelle branche d’activité. En ce moment, cette méthode est utilisée pour les besoins des firmes et des filiales afin de conserver les prises de décision, les accords de coopération et les changements. Les fichiers textes obtenus dans une retranscription audio sont des documents importants pour les actionnaires, les partenaires financiers et les collaborateurs de l’entreprise. Comme ces entités ne participent pas à un conseil d’administration, ils ont droit d’être informés des changements effectués ou des décisions prises. C’est pour cette raison que la retranscription est une méthode nécessaire en entreprise. En effet, toutes les activités et prises de décisions doivent être diffusées à tous les acteurs concernés même s’ils ne sont pas présents lors de l’évènement. La retranscription audio est une opération utile pour archiver de manière durable les évènements d’entreprise.

Comment procède-t-on à une retranscription audio ?

La retranscription audio est une technique de transformation des fichiers audio en texte. Pour pouvoir réaliser ce travail, il faut avoir les outils nécessaires pour la transcription comme un écouteur, un lecteur audio, un logiciel d’écoute et de traitement des fichiers audio pour contrôler la vitesse des bandes sonores, supprimer les bruits de fond et rectifier le son. Ces matériels sont utilisés pour faciliter l’écoute des enregistrements et la rédaction des textes.

En outre, pour parvenir à une transcription audio, il faut bien écouter les enregistrements, comprendre les sujets de la discussion, identifier les personnes qui parlent et savoir rédiger de façon cohérente les contenus des fichiers audio. Le transcripteur doit respecter les règles grammaticales, les syntaxes et le sens des mots prononcés. À part l’aisance à l’écoute, il doit donc maîtriser la langue française de façon orale et écrite pour réussir une excellente retranscription.

Confier la retranscription audio à une agence professionnelle

Pour effectuer une transcription audio, on peut tout à fait confier l’opération à une agence spécialisée dans le domaine comme Sheva transcription. Cette tâche requiert énormément de compétences pour obtenir un travail de qualité. Effectivement, il faut avoir beaucoup de rigueur, une forte concentration et surtout un sens de l’écoute. C’est pour cette raison qu’on doit faire appel à des professionnels. Dans les agences, il existe des transcripteurs qualifiés capables d’effectuer différentes sortes de retranscription. Ces spécialistes sauront suivre les règles de l’opération.

Par la suite, une agence de retranscription audio connaît les différents types de retranscription. On a par exemple le verbatim qui consiste à écrire le discours mot à mot sans apporter aucune modification aux fautes de grammaires et de syntaxes. On ne doit pas non plus supprimer les rires et les moments d’hésitations. On a aussi la retranscription reformulée où on change les fautes de langage. Enfin, il existe l’audiotypie de synthèse ou de compte rendu. Dans cette dernière, on effectue un résumé du fichier audio. Ainsi, le texte ne contient que les éléments essentiels de l’audio.

COMMENTS

WORDPRESS: 0