Quelques façons de gérer un mauvais payeur

Quelques façons de gérer un mauvais payeur

Les mauvais payeurs commencent augmentent de jour en jour à cause du développement du secteur du freelance. On peut compter un grand nombre de victimes. Il existe des façons de gérer cette situation. On va les présenter dans cet article.

Que doit-on faire en cas de retard de paiement ?

En cas de retard de paiement, il faut suivre des étapes pour gérer les mauvais payeurs. On commence par les différentes relances écrites et téléphoniques. Durant celles-ci, on demande gentiment au client ce qui ne va pas. Il faudrait déterminer les raisons parce qu’il est possible que ce n’est rien de grave. Effectivement, il se peut que le client a juste quelques soucis entre autres financiers, maladies,… Dans cette situation, il faut faire preuve de compréhension et d’attendre. Lors de la discussion que ce soit par email ou par téléphone, il faut juste demander un autre délai de paiement.

Les menaces sont à éviter lors de ces premières actions. Le client peut s’enfuir avec l’argent et la collaboration est automatiquement terminée. En revanche, si après le délai convenu, il ne donne pas encore de signe du paiement, on peut passer par l’envoi d’une lettre de mise en demeure. Cela pourrait le faire réagir.

Les comportements à suivre en cas de non-paiement du salaire

En cas de non-paiement du salaire à la date convenue, il faut tout de suite réagir. Il ne faut pas attendre les bras croisés. Le client risque d’oublier totalement si on retarde à réagir. La créance pourrait être perdue via prescription ou règlement collectif des dettes ou RCD. Ensuite, le comportement idéal à avoir serait d’être toujours calme, d’aller petit à petit dans les démarches. Il ne faut surtout pas sauter les étapes. Dès le départ, il faut éviter de brusquer le client avec une action en justice. La relation de travail sera tout de suite terminée.

Enfin, en cas de non-paiement de son salaire, il faut également harceler le client. Il pourrait ne plus donner signe de vie. Il faut même éviter de contacter l’un de ses proches. Il est le seul à régler le problème.

Faire appel à une agence de recouvrement pour gérer un mauvais payeur      

Après quelques démarches sans succès, on peut contacter une agence de recouvrement. Les professionnels peuvent être une aide précieuse. Grâce à leur savoir-faire, ils vont relancer le client sur le paiement qu’il doit effectuer. Ils vont aussi rédiger la lettre de mise en demeure et même mener une action en justice si la situation s’aggrave. Dans le cas où on arrive à ce stade, il faudrait choisir entre l’injonction de payer ou l’assignation. Le premier peut toucher le mauvais payeur sans recourir à un avocat. Quant au second, il faut passer par l’étape de la procédure devant le tribunal et convoquer l’autre partie. Dans cette méthode, il faudrait se faire accompagner d’un avocat. Il est à noter que recourir aux services d’un cabinet de recouvrement implique de payer une commission de 5 à 20% sur les créances récupérées.

COMMENTAIRES

WORDPRESS: 0