Qu’est-ce qu’une assurtech ?

Qu’est-ce qu’une assurtech ?

L’industrie de l’assurance est restée à peu près la même depuis des décennies. En raison d’une culture d’aversion au risque, elle est particulièrement résistante au changement. Avant l’avènement des nouvelles technologies, ce n’était pas un marché concurrentiel où de nouveaux acteurs pouvaient facilement entrer. Tout cela est en train de changer. Le secteur de l’assurance est désormais mature pour être perturbée par l’assurtech. À peu près de la même façon que les banques l’ont été par la fintech. En fait, les assurtechs sont en plein essor et ont attiré au Royaume-Uni 1,7 milliard de dollars d’investissements en 2018. Ces start-ups commencent à s’implanter sur le territoire des géants de l’assurance.

Qu’est-ce qu’une assurtech ?

Assurtech fait référence à l’utilisation d’innovations technologiques conçues pour réaliser des économies et accroître l’efficacité du modèle actuel de l’industrie des assurances. Assurtech est une combinaison des mots « assurance » et « technologie », inspirée du terme fintech.

La croyance qui anime les compagnies assurtech et les investissements des sociétés de capital-risque est que l’industrie de l’assurance est prête à l’innovation et à la disruption. Les start-ups assurtech explorent des possibilités que les grandes compagnies d’assurance sont moins incitées à exploiter. Ce sont par exemple :

  • L’offre de polices ultras personnalisées
  • L’assurance sociale
  • L’utilisation de nouveaux flux de données provenant d’appareils connectés pour évaluer dynamiquement les primes en fonction du comportement observé.
  • Etc.

Comprendre l’Assurtech

Le secteur de l’assurance est une activité ancienne. En fait, c’est l’une des plus anciennes du secteur financier. Elle tend à favoriser ceux qui ont les poches profondes et une longue expérience sur le marché. Traditionnellement, de grandes tables actuarielles sont utilisées pour classer les demandeurs de polices dans une catégorie de risque. L’entité est ensuite ajustée de manière à ce qu’un nombre suffisant de personnes soient regroupées pour que, dans l’ensemble, les polices soient rentables pour la compagnie.

Bien entendu, cette approche fait en sorte que certaines personnes paient plus qu’elles ne le devraient en fonction des critères utilisés pour les regrouper. Entre autres, les assurtech s’attaquent de front à ce problème de données et d’analyse. En utilisant des données provenant de toutes sortes d’appareils, y compris le suivi GPS des voitures jusqu’aux traqueurs d’activité sur nos poignets, ces start-ups établissent des groupes de risques mieux délimités, permettant ainsi aux produits d’être offerts à des prix plus concurrentiels.

L’innovation constante

En plus de proposer les meilleurs modèles de tarification, les start-ups assurtech testent le marché sur un grand nombre de facteurs potentiels de disruption. Il s’agit notamment d’utiliser l’intelligence artificielle (IA) pour accomplir les tâches des courtiers et trouver la bonne combinaison de polices pour la couverture d’une personne. Il y a également de l’intérêt pour l’utilisation d’applications permettant de regrouper des polices disparates sur une seule plateforme de gestion et de surveillance. Cela permettra de créer une assurance sur demande pour les micro-événements comme emprunter la voiture d’un ami. Cela permettra également l’adoption du modèle « peer-to-peer » afin de créer une couverture collective personnalisée et encourager des choix positifs grâce à des rabais de groupe.

Les difficultés

Bien que ces innovations soient attendues depuis longtemps, il y a des raisons pour lesquelles les compagnies d’assurance traditionnelles sont si réticentes à l’innovation technologique. L’assurance est une industrie hautement réglementée qui doit faire face à de nombreuses contraintes juridiques. Ainsi, les grandes compagnies ont survécu aussi longtemps en étant extrêmement prudentes. Cela leur a dissuadé de travailler avec n’importe quelle start-up, même celles très stables de leur propre industrie.

Il s’agit d’un problème plus important qu’il n’y paraît. En fait, bon nombre des nouvelles compagnies d’assurance ont besoin de l’aide des assureurs traditionnels pour gérer la souscription et les risques catastrophiques. Cela dit, au fur et à mesure que les assurtechs suscitent l’intérêt des consommateurs avec un modèle raffiné et une approche conviviale, les compagnies traditionnelles s’intéressent de plus en plus à l’idée d’adopter certaines de leurs innovations.

En résumé

L’Assurtech est l’utilisation d’innovations technologiques conçues pour rendre le modèle d’assurance actuel plus efficace. En utilisant des technologies telles que l’analyse de données et l’intelligence artificielle. Ces start-ups permettent aux produits d’être offerts à des prix plus concurrentiels. Ils rencontrent des difficultés, notamment les questions de réglementation et la réticence des assureurs établis à travailler avec eux. En fin de compte, le secteur de l’assurance est pleine disruption. Pour le plus grand bien du consommateur, grâce à l’Assurtech.

COMMENTAIRES

WORDPRESS: 0